Immobilier : puis-je bénéficier de l’aide exceptionnelle au loyer pour les jeunes ?




Après avoir mis en place une aide exceptionnelle au loyer, le gouvernement vient de prendre une nouvelle mesure pour les jeunes ayant des difficultés à payer leur loyer en raison de la crise sanitaire et de tout ce qu’elle implique. C’est le décret du 24 juin 2020 qui en précise les modalités.


Qui est concerné par cette nouvelle aide exceptionnelle de solidarité ?


Cette nouvelle aide exceptionnelle s’adresse aux jeunes “précaires” de moins de 25 ans se trouvant en grande difficulté en raison des mesures prises pendant l'état d'urgence sanitaire (par exemple suite à la perte de leur emploi ou à cause de la fermeture des restaurants universitaires).


Pour y prétendre, encore faut-il remplir les critères cumulatifs suivants :


Cela concerne en moyenne 550 000 jeunes bénéficiaires.


Quel est le montant de l’aide ?


Les Caisses d’allocations familiales (CAF) et les Caisses de mutualité sociale agricole (MSA) verseront la somme de 200 euros aux jeunes concernés par l’aide, de manière ponctuelle.


A noter : Cette aide n'aura pas à être indiquée dans la déclaration de ressources à leur CAF. En effet, elle n'est pas prise en compte pour le calcul des prestations, quelles qu'elles soient, ni pour la détermination du quotient familial.


Attention : il convient de noter qu’une seule aide sera versée par foyer.


En outre, l’aide n’est pas cumulable avec les versements prévus aux I et II de l'article 2 du décret du 5 mai 2020 (à savoir l’aide exceptionnelle de solidarité de 150 euros pour les bénéficiaires du RSA, du RSO ou de l'ASS par Pôle Emploi).


Quelles sont les démarches à effectuer pour bénéficier de cette aide ?


Le versement de l’aide de 200 euros est automatique.


Les jeunes concernés n'ont donc aucune démarche à effectuer.


Il leur faudra cependant vérifier que leurs coordonnées bancaires sont enregistrées ou à jour, dans leur espace personnel sur l'application mobile « Caf-Mon Compte » ou sur http://www.caf.fr/ dans l'espace « Mon compte », la rubrique « consulter ou modifier mon profil ».


A NOTER : le décret prévoit en outre que l’aide qui serait versée à tort pourra être récupérée pour le compte de l’Etat par l’organisme chargé du service de celle-ci. Si l’aide n’est pas considérée comme indûment versée, elle sera alors incessible et insaisissable.



Attention : cette aide ne doit pas être confondue avec une autre aide de 200 euros destinée cette fois aux étudiants qui a été mise en place début juin. Elle s’adressait aux étudiants, boursiers ou non boursiers :

  • ayant perdu leur travail (à partir de 32h par mois, soit 8h par semaine) pendant au moins deux mois depuis le 1er janvier 2020 ;

  • ayant perdu leur stage gratifié d'une durée d'au moins deux mois (obligatoire dans le cursus, prévu pour se dérouler avant le 1er juin 2020 au plus tard ou interrompu avant son échéance initiale, entre le 17 mars et le 1er juin 2020) ;

  • originaires d'outre-mer isolés en métropole et qui n'ont pas pu rentrer chez eux en raison de la crise sanitaire.


Pour bénéficier de cette seconde aide, il faut en faire la demande auprès de l'Enseignement supérieur, directement sur le site messervices.etudiant.gouv.fr.



Maître Vanessa BARDECHE EDBERG avec la collaboration de Mélodie BRUN

14 vues

CABINET BARDECHE EDBERG

AVOCATS PARIS

115 Rue de la Pompe

75116 PARIS

Tél : 01 47 64 99 50

Mobile : 07 86 52 25 60

contact@vbavocat.com

  • Facebook